L’itinéraire suit globalement la Cordillère des Andes, en traversant l’Équateur, le Pérou, la Bolivie, le Chili et l’Argentine.

 

Le départ est situé à Quito, en Équateur, puis il parcours la Sierra et la route des volcans équatoriens, via Latacunga, Ambato, Baños, Riobamba, Cuenca et Loja avant de rejoindre le Pérou.

Au Pérou, l’itinéraire suit toujours la Cordillère, via la route n°3, en passant par Jaén, Cajamarca, Cajabamba, Huaraz, Cerro de Pasco, Huancayo, Ayacucho, Cusco, Puno et le Lac Titicaca.

Le Lac Titicaca marque la frontière avec la Bolivie où l’itinéraire passe par La Paz, Oruro, le salar de Coipasa, le Salar de Uyuni et le désert du Sud-Lipez

Du désert du Sud-Lipez, je passerais ensuite par le désert d’Atacama au Chili, pour passer quelques jours à San Pedro de Atacama puis rejoindre directement l’Argentine via le Paso Sico.

Mon premier passage en Argentine me permettra de découvrir les régions de Salta et de Mendoza.

A Mendoza, l’itinéraire retraverse la Cordillère à proximité de l’Aconcagua pour revenir au Chili, à Valparaiso et Santiago, puis parcourir la région des Lacs, à cheval entre le Chili et l’Argentine.

Je passerais ensuite sur l’île de Chiloé avant de rejoindre la Carretera Austral, jusqu’à Villa O’Higgins.

Un bateau permet ensuite de repasser en Argentine, près d’El Chalten et du Mont Fitz Roy. La route descends ensuite vers El Calafate, le glacier Perito Moreno puis Puerto Natales et le Parc Torres del Paine, et enfin Punta Arena.

Une courte traversée permet alors d’atteindre la Terre de Feu et Ushuaïa.

 

Le choix de cet itinéraire a été dicté par de nombreux paramètres, comme par exemple la volonté de s’offrir des paysages spectaculaires sur la Cordillère des Andes, de trouver des chemins de randonnée en cours de route, de parcourir des espaces mythiques comme la Cordillère blanche, l’Altiplano, le Sud-Lipez ou encore la Carretera Austral … Cet itinéraire n’est cependant qu’une ligne directrice et sera amené à évoluer au fur et à mesure du voyage, au grès des rencontres, des conseils, … et en fonction de la forme aussi 🙂

 

Concernant le calendrier, je suis arrivé à Quito le 2 Juillet. J’ai environ 8000km à parcourir et dois arriver en Terre de Feu vers fin Mars / début Avril pour éviter une météo trop difficile.

Pour être dans les temps, je devrais donc être à :

– Quito, en Équateur, début Juillet

– Cajamarca, au Pérou, début Août

– Huancayo, au Pérou, début Septembre

– La frontière péruvo-bolivienne, début Octobre

– La frontière chilo-argentine (entre San Pedro de Atacama et Salta), début Novembre

– Mendoza, en Argentine, fin Décembre

– Valparaiso pour le jour de l’an

– San Carlos de Bariloche, en Argentine, début Février

– El Chalten, en Argentine, après avoir parcouru la Carretera Austral, début Mars

– En Terre de Feu, fin Mars / début Avril.

… et si j’ai trop de retard, il reste bien sûr la possibilité de faire quelques tronçons en bus 🙂

Laissez un commentaire